mercredi 11 juin 2008

Le rendez-vous des filles

En bonne trentenaire célibataire qui se respecte, je ne pouvais pas louper le film Sex And The City ! En véritable fan de la série c'était encore moins permis. C'est donc avec beaucoup d'impatience que j'ai filé au ciné aussitôt après sa sortie.

Alors pour commencer et en guise d'introduction, un petit mot pour ces messieurs :
Tu es un homme, ton âme est esseulée et tu recherches une compagnie féminine que tu ne sais où trouver ? Rends-toi au plus vite dans la salle la plus proche projetant ce film ! Tu y trouveras un large et représentatif échantillon de la population féminine de ta ville, pour ne pas dire TOUTE la population féminine de ta ville rassemblée en ce lieu. Et en plus, pas un seul mâle concurrent à l'horizon. Fonce mon ami, fonce !
(Bon évidemment va falloir te farcir le film... mais on n'a rien sans rien il parait).

Effectivement, à peine le premier orteil posé dans la salle et le décor était planté : voilà donc un film de fille. Que dis-je voilà donc l'essence même du film de fille... Car à par un pauvre misérable qui a dû se faire piéger par sa copine, plus 2 ou 3 malins flairant le bon plan drague, pas un seul gars dans la salle pourtant comble.
Des filles venues seules, des filles en bande, des ados, des adultes,... Tout un panel bruissant et chuchotant. Impressionnant.
Il faut dire que le film, encore plus que la série, ne me semble avoir strictement aucun intérêt pour les hommes, à moins qu'ils n'aient besoin d'un manuel d'introduction aux petits soucis existentiels qui jalonnent la vie d'une femme...

Mais venons-en au fait.
Moi j'étais seule et je comptais bien profiter pleinement de ce petit moment de délectation. J'avais quand même entendu moults critiques négatives et je m'étais même fait railler dans la file d'attente (les gens sont obtus quand même, c'est incroyable!), autant dire que je m'attendais au pire.
Et ce fut effectivement le cas, ils avaient tous raison, le film est pourri.
Sauf que j'ai passé un super moment.

La longueur du film (2h25) laissait présager une intrigue dense. Que nenni, ça ne tient pas la route, c'est beaucoup trop léger. Certains points qui auraient mérités d'être développés sont évacués en 3 secondes alors que d'autres se voient accorder un peu trop d'importance (le cas de Miranda est flagrant : "l'incident" aurait mérité plus de nuances et son entêtement s'étale un peu trop longtemps, au point qu'on finit par s'en moquer). Bref, ils auraient franchement pu peaufiner un peu le scénario !
Les personnages quant à eux (elles), ont un peu évolué, ce qui est bien normal puisqu'il s'est passé plusieurs années depuis la fin du dernier épisode. Mais ça ne justifie pas tout, notamment la raison pour laquelle Samantha se retrouve exilée de l'autre côté du pays ou Miranda devenue si inconsistante. Au niveau des tenues dont tout le monde parle, c'est évidemment une avalanche de fringues de marques et ça ressemble par moments plus à un défilé qu'à un film... Ca commence à faire pas mal de petits couacs qui grippent la mécanique...

Pourtant, malgré tout on s'y retrouve. On replonge dans l'ambiance en un instant, on se remémore des souvenirs, et l'identification fonctionne toujours autant (à l'une, à l'autre ou aux quatre en même temps). Comme c'était le cas avec la série, c'est un film qui fait du bien, léger, et dont les thèmes universels nous touchent toutes.
J'attends maintenant le DVD pour mettre la touche finale à ma collection.

En conclusion, un film pas terrible mais à fort potentiel revigorant, à résever toutefois aux fans inconditionnelles dela série : pour un spectateur lambda ça n'a aucun intérêt et il ne faut surtout pas découvrir la série en commençant pas le film !

Sex and the City, le film (Sex And The City, The Movie) de Michael Patrick King, 2008, avec Sarah Jessica Parker, Kim Cattrall, Cynthia Nixon, Kristin Davis

Ma note : **

Mon barème :
O à éviter / * décevant / ** plaisant / *** très bon / **** à ne pas louper !

10 commentaires:

zofia a dit…

Je pense que tu résumes bien le film. Je ne l'ai pas encore vu mais je compte me rattraper bientôt ^^

Au fait, est-ce que je dois me poser des questions, mais mon copain aime la série et il était tout à fait d'accord pour m'accompagner au ciné (j'ai même pas eu à le suplier !) ^^

florie a dit…

Ce qui me gêne , à priori car je n' ai pas encore vu ce film, c'est la pub non dissimulée, à outrance, pour des marques comme vuitton ou chloé etc....Marre de tout cet étallage de fric....cela me rebutte car j'ai l'impression de cautionner ces marques.

florie a dit…

Zut j'ai fait deux fautes d'orthographe...sorry cely...

Petiteconne a dit…

Alors déjà, je n'ai JAMAIS regardé un seul épisode de la série. Ajouté au fait que je n'aime pas du tout, mais alors pas du tout les films de fifilles.
Au vu de ta critique, vaut mieux que j'économise mes euros pour aller voir.... euuuh aucune idée d'ailleurs , j'ai l'impression qu'il n'y a pas guère de films intéressants en ce moment...
Au vu du néant du programme ciné on dirait que l'été est déjà là...mais on a encore pas le soleil qui va avec (voui je fais ma mamie, je parle météo de temps en temps)

Cely a dit…

Zofia,
J'ai entendu parler de quelques spécimens rares qui aiment la série et sont allés voir le film de leur plein gré, bien qu'étant de toute évidence de sexe masculin ; visiblement tu en as un chez toi, cte chance ;o)

Florie,
(boh les fautes on s'en fiche un peu tant que c'est pas du langage sms...)
Oui moi aussi c'est l'aspect que j'aime pas trop dans le film et la série, toutes ces marques, toute cette mode moi ça me laisse indifférente. Mais bon maintenant c'est pareil dans la plupart des films (des marques de bagnoles, de téléphones, de montres, de boissons,...) on n'y peut pas grand chose à part éventuellement ne pas acheter les marques en question.

Petiteconne,
Effectivement si t'as pas vu la série laisse tomber ça n'a aucun intérêt !
T'aimes pas les films de fille ? C'est à dire ? Parce que bon on a tendance à qualifier tout ce qui est un peu romantique de film de filles alors que la plupart des gars feraient mieux de prendre des cours de rattrapage en visionnant genre tous les Hugh Grant ;o)
Mais par exemple, Le Diable s'habille en Prada, estampillé film de filles, peut tou à fait intéresser autant un garçon je trouve.
Pour le cas de Sex and the city c'est autre chose, et je ne trouve aucun autre film qui soit à ce point centré sur des héroïnes féminines et aux préoccupations exclusivement de filles... Rien que pour ça ça mérite d'être soutenu, enfin un film où il n'y a aucun personnage principal masculin, et tu m'accorderas que c'est (très!) rare !

Petiteconne a dit…

Huuum un film de filles se reconnait avant tout par le public qu'il attire, ou qu'il prétend attirer nan? Tu l'as fait remarquer, dans la salle il n'y avait qu'un public essentiellement féminin.
Ca tenait à quoi? Au thème? aux personnages principaux?
J'allais dire qu'un film de filles a forcément une histoire d'amour bien culcul à l'intérieur.
Un film de filles parle de trucs de filles, donc niveau gros clichés dans ma tête... ça parle fringues, épilation, coiffeur...régime.

J'ai rien contre l'épilation ou l'amour mais bon... quand je vais au ciné, je veux autre chose!Mais c'est un gout personnel...
J'avais vu le diable s'habille en prada, c'était cool mais terriblement décevant par rapport au bouquin. Mais ça c'est un autre débat.

Mouais. Si Dirty dancing c'est catalogué film de filles (plus niais tu meurs) alors quand même, des fois, j'aime bien les films de filles, j'avoue ;)

zofia a dit…

Cely : j'avoue ;)

Petiteconne : Sex and the city est hyper différent ! je suis la première à fuir les trucs de filles et pourtant j'adore Sex and the city ! C'est très différent de tout ce qu'on a pu faire en matière de trucs pour filles. Disons qu'elles sont ni niaises, ni cucul. Mais comme j'ai pas le film, je ne peux que parler de la série. Elles sont natures ces héroïnes, je trouve...

Cely a dit…

Petiteconne,

Oui je t'accorde qu'on peut qualifier de film de fille un film que vont voir majoritairement des filles. Ce que je voulais dire c'est que film de fille a un côté péjoratif et laisse entendre que ce sont des films trop futiles pour intéresser les garçons. Dans le cas de Sex and the city (la série, parce que le film est grave cucul) ce n'est pas le cas. C'est une série "de filles" parce que ça parle de la vie du point de vue des filles.

Pour les autres films "de fille" oui en général ya une love story inside, et du romantisme (d'où que les gars ils devraient en prendre de la graine ;-) )
[et oui je crois que Dirty Dancing est complètement ds la catégorie ;o) ]

Zofia,
Tout pareil.

clochette a dit…

Ma fille (19 ans) a adoré et a même été le voir deux fois pour accompagner une copine qui ne l'avait pas vu ! Tout bonnement impensable !

Cely a dit…

Clochette,
Héhé oui comme quoi ça touche des filles de tous âges ! Et toi clochette, tu fais de la résistance ? ;o)